Dernières Inaugurations STEP

Station d'épuration de BRANCOURT LE GRAND et MONTBREHAIN

La nouvelle station d'épuration intercommunale de BRANCOURT LE GRAND et MONTBREHAIN, dimensionnée pour une capacité de traitement de 1700 équivalents/habitant, a été inaugurée le 26 mai dernier. Elle traite les effluents domestiques des habitations situées en zone d’assainissement collectif des communes de BRANCOURT LE GRAND et MONTBREHAIN. D'un montant global de 1 150 000 € HT (autofinancement de Noréade 160 061 € HT), elle a bénéficié du soutien financier du CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L’AISNE (105 000 € HT) et de l' AGENCE DE L'EAU ARTOIS-PICARDIE (884 939 € HT).

 

Station d'épuration de SAINT-MARTIN-SUR-ECAILLON

Le 2 juin dernier a eu lieu l’inauguration de la station d’épuration du lieu dit " le calvaire" de Saint Martin-sur-Ecaillon d’une capacité de traitement de 40 équivalents/habitant. La nouvelle station d'épuration, dimensionnée pour une La filière de traitement est un système de filtration sur sable composé d'une cuve de liquéfaction et de filtres à sable. L’interaction entre l’air et les bactéries se développe sur le support "sable" et permet une dégradation de la pollution. D'un montant global de 98 046.23 € HT (autofinancement de Noréade 57 264,23 € HT), elle a bénéficié du soutien financier du CONSEIL DEPARTEMENTAL DU NORD (8 806 € HT) et de l' AGENCE DE L'EAU ARTOIS-PICARDIE (31 976 € HT).

 

Station d'épuration de SAINT-SOUPLET

La nouvelle station d'épuration du Hameau d'Escaufourt a été dimensionnée pour une capacité de traitement de 200 équivalents/habitant. Elle permet de traiter les eaux usées du Hameau. D'un montant global de 280 000 € HT (autofinancement de Noréade 130 186 € HT), elle a bénéficié du soutien financier du CONSEIL DEPARTEMENTAL DU NORD (38 035 € HT) et de l' AGENCE DE L'EAU ARTOIS-PICARDIE (111 779 € HT).

 

Station d'épuration intercommunale d'AUBY (59)

La nouvelle station d'épuration intercommunale d'Auby, dimensionnée pour une capacité de traitement de 24 000 équivalents/habitant, a été inaugurée le 11 mai dernier. Elle traite les eaux usées des communes de AUBY, MONCHEAUX, RAIMBEAUCOURT et ROOST-WARENDIN. D'un montant global de 4 745 000 € HT (autofinancement de Noréade 1 597 798 € HT), elle a bénéficié du soutien financier du CONSEIL DEPARTEMENTAL DU NORD (81 202 € HT) et de l' AGENCE DE L'EAU ARTOIS-PICARDIE (3 066 000 € HT).

 

Station d'épuration de BONY (02)

La station d'épuration de BONY, dimensionnée pour une capacité de traitement de 120 équivalents/habitant pour le traitement des eaux usées du centre Bourg, a été inaugurée le 23 avril dernier.  D'un montant global de 190 000 € HT (autofinancement de Noréade 69 992 € HT) , elle a bénéficié du soutien financier du CONSEIL DEPARTEMENTAL de l'AISNE (49 901 € HT) et de l' AGENCE DE L'EAU ARTOIS-PICARDIE (70 107 € HT).

Station d'épuration intercommunale de WORMHOUT (59)

La nouvelle station d'épuration intercommunale de Wormhout, dimensionnée pour une capacité de traitement de 10 000 équivalents/habitant, a été inaugurée le 21 avril dernier. Elle traite les eaux usées de de WORMHOUT, d’ESQUELBECQ et de LEDRINGHEM. D'un montant global de 5 000 000 € HT (autofinancement de Noréade 3 230 393 € HT) , elle a bénéficié du soutien financier du CONSEIL DEPARTEMENTAL DU NORD (341 268 € HT) et de l' AGENCE DE L'EAU ARTOIS-PICARDIE (2 889 125 € HT). En plus de la filière de traitement « eau », de type boues activées à faible charge, la station d’épuration de Wormhout dispose d’une filière de traitement « boues », d’une capacité de 30 000 équivalents/habitant.